Penser les métiers d’art de demain

Dans le cadre des consultations visant le renouvellement de la Politique culturelle du Québec, le regroupement des écoles-ateliers de métiers d’art du Québec a présenté un mémoire jeudi le 16 juin à Val-Morin devant Monsieur Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications. Intitulé Penser les métiers d’art de demain, ce mémoire fait le survol des 25 dernières années de nos lieux de savoir et de création.

 

DSC_0006DSC_0005
Suzanne Chabot, directrice du Centre des Textiles contemporains de Montréal, présente au nom du regroupement des école-ateliers du Québec le mémoire Penser les métiers d’art de demain au ministre de la Culture et des Communications Luc Fortin.

Ce mémoire présente brièvement les écoles-ateliers, mais dresse également un portrait des difficultés actuelles. Sans avoir toutes les réponses, les directrices et directeurs des écoles-ateliers sont au cœur de ces métiers et signifient au comité de la Politique culturelle leur volonté de collaborer au développement de la formation en métiers d’art. Il y a 25 ans, des visionnaires ont mis sur pied ce qui, aujourd’hui, fait l’envie de nombreux pays. Nous sommes prêts à refaire cet exercice pour l’avenir des métiers d’art au Québec.

Il est destiné à rappeler comment les écoles-ateliers se sont imposées comme des lieux fondamentaux de transmission du savoir-faire québécois, de formation, de recherche et de diffusion des métiers d’art. Elles sont nées d’une volonté commune de préservation d’identité et de culture. Elles démontrent combien la conjoncture de passions individuelles, de volontés sociales et de choix politiques peut aboutir à de beaux et grands projets.

DSC_0007

 

Ce mémoire réaffirme l’engagement de chacune d’elles au projet et au défi que pose la réforme de la Politique culturelle. En tant que gestionnaires de ces institutions, nous réitérons nos ambitions, notre vision et notre volonté de demeurer partenaire dans un écosystème alliant éducation, innovation, entrepreneuriat, productivité, économie et culture. Notre patrimoine est tout ce que nous avons de nous-mêmes pour aiguiller nos choix, et sa préservation est un engagement non pas envers le passé, mais bien envers l’avenir.

Le mémoire sera rendu public par le ministère à partir de cet automne.

DSC_0010 (2)

Les directions, de gauche à droite:
Stéphane Blackburn, École de joaillerie de Montréal / Danny Gauthier, Centre design et impression textile de Montréal / André Brunet, Bruand Lutherie-Guitare / Suzanne Chabot, Centre des textiles contemporains de Montréal / Claire Kusy, Centre des métiers du cuir de Montréal / Murielle Lanciault, ex-directrice générale du Cégep du Vieux-Montréal / Marie-Amélie St-Pierre, École d’ébénisterie d’art de Montréal / Christian Poulin, Espace verre – Centre des métiers du verre du Québec.