Obtenir une bourse, deuxième partie

Au cours de la dernière année, Émilie Trudel a travaillé sur des pièces de recherche, qu’elle a présentées entre autres au Musée des maîtres et artisans du Québec lors de son exposition solo. Émilie a obtenu son diplôme à l’École de joaillerie de Montréal en 2010. Une bourse de la relève du Conseil des arts et lettres du Québec de 13970$ lui permettra de poursuivre son exploration en atelier, et de suivre des formations.

Comment avez-vous entendu parler du programme de bourse du CALQ?

Par les artistes qui m’entourent.

Est-ce que la démarche a été ardue?

La soumission du dossier n’est pas difficile en soit, ce qui est compliqué, c’est surtout de comprendre ce qui compose ce dossier, ce qu’on doit y inclure. Il n’y a pas de mode d’emploi pour remplir une demande de bourse, il faut juste se lancer et tenter notre chance. Pour ma part, je m’y suis prise à trois fois avant que ma demande soit retenue. La première fois c’est toujours plus long puis après ça va mieux. Il faut dire qu’avec moi, tout est toujours un peu plus long!

Avez-vous des conseils à donner à quelqu’un qui voudrait appliquer à ce programme?

Préparer son dossier un mois (voir même plus!) avant la date limite d’envoi, pour être certain
d’avoir en main toute la paperasse et les pièces justificatives nécessaires au projet.
Tant et aussi longtemps que vous êtes admissibles aux bourses de la relève* inscrivez-vous dans
cette catégorie, puisqu’il y a moins de demandes.
Quand vous recevez la réponse, qu’elle soit positive ou négative (surtout si négative), appelez la
personne ressource en charge de votre dossier pour avoir les commentaires du jury.
Soyez clair et concis!
Persévérance!

Comment comptez-vous utiliser les ressources obtenues?

Étant donné que j’ai dû diminuer considérablement mes heures de travail comme salariée pour me consacrer à mon projet, la bourse de recherche servira en grande partie à payer mes frais de subsistance. Elle servira aussi à payer les matériaux et les frais du photographe. De quoi bien documenter le résultat de mon travail de recherche et pouvoir ainsi aller déposer un portfolio solide pour participer à de nouvelles expositions à travers le Québec, le Canada, les États-Unis et voir même outre-mer, pourquoi pas!

bijou Émilie (1 sur 1)-8 72dpi bijou Émilie (1 sur 1)-10 72dpi bijou Émilie (1 sur 1)-42 72dpi

Bourse de la relève du CALQ
Jusqu’à 15 000$ en bourse, et 9 000$ pour du perfectionnement
Mission: Favoriser la recherche, la création et le perfectionnement en permettant aux artistes et aux artisans-créateurs de disposer des ressources nécessaires à la création d’œuvres et à la réalisation de différentes activités liées à leur démarche artistique et ce, tout au long de leur carrière.
Accorder aux artistes et aux artisans-créateurs la possibilité de contribuer au développement de leur champ disciplinaire par l’exploration des ressources et des technologies de pointe.
Faciliter les activités de création pouvant conduire à la production et à la diffusion.
Favoriser des activités de promotion dans le but de soutenir le rayonnement de l’artiste et la connaissance de ses œuvres. Ce programme soutient les artistes et artisans-créateurs professionnels et, dans certains cas, les collectifs d’artistes et d’artisans-créateurs professionnels des différentes familles des métiers d’art.
Sources :http://www.calq.gouv.qc.ca/artistes/metiers.htm#releve

*moins de cinq années de pratique
Photos:
prises au vernissage de Artefactes Imaginés au Musée des maîtres et artisans du Québec