Table ronde: promotion et diffusion des métiers d’art par les galeries spécialisées

Le jeudi 6 février, 17h30 à l’École de joaillerie de Montréal ( réservation requise auprès de Catherine Brodeur au 514-281-9922 poste 201 )

À l’occasion du lancement du catalogue et de l’exposition de la collection privée de Madame Jocelyne Gobeil propriétaire d’une galerie de bijoux de 1987 à 1994, l’École de joaillerie de Montréal en profite pour organiser une table ronde autour du rôle et du travail de galeriste. Au cours des dernières années, nous avons vu disparaitre plusieurs galeries importantes toutes disciplines confondues. La galerie, non seulement d’offrir une vitrine à un plus large public travaille à la promotion, à la diffusion et à l’éducation de la discipline qu’elle représente. Nous croyons qu’il est important et indispensable que de tels lieux existent.

pamela_bijouimage_paulmclure

Pamela Ritchie 1990                                           Paul McClure 1990

 

Après une courte présentation par sa fille Julie Anne Tremblay du travail et de la collection privée de Madame Gobeil, suivra une table ronde avec : Paul McClure joaillier, assistant de Mme Gobeil et chef de département de joaillerie du George Brown College ( Toronto ), Pamela Ritchie joaillière et enseignante au Nova Scotia College of Art and Design ( Halifax ), Janis Kerman, joaillière ( Montréal ), Noël Guyomarc’h propriétaire de la Galerie Noël Guyomarc’h ( Montréal ), Melanie Egan directrice du département Craft and Design au Harbourfront Center ( Toronto ).

 

Le lancement du catalogue se fera lors du vernissage de l’exposition Laissez-moi rêver le 7 février à la Galerie Noël Guyomarc’h. L’exposition se poursuivra jusqu’au 16 février.

Crédits photographiques: Jean-François Tremblay et Wanderley Spinola