Exposition Transparence

 

Le collectif de 14 joailliers québécois a déjà connu un vif succès à Ottawa et à New York, où ils exposeront à nouveau en 2015. L’exposition Transparence sera présentée jusqu’au 24 novembre prochain à la Galerie Noel Guyomarc’h, où les visiteurs auront la chance d’admirer le travail des joailliers, de se familiariser avec cette véritable forme d’art, de même que de se procurer des pièces uniques signées par les 14 artistes réputés.

L’exposition Transparence rassemble en effet une centaine d’œuvres inédites au total.  Chacune des pièces présentées a d’ailleurs été minutieusement conçue et choisie pour son caractère unique, la qualité des métaux et pierres précieuses utilisés ainsi que la démarche artistique entourant l’œuvre.

Lynn Légaré répond pour nous à quelques questions.

Lynn Légaré

 

 

 

 

 

 

 

 


Comment est né l’idée du collectif?

Le collectif est  né de l’union de 14 joailliers québécois qui ont été sélectionnés par Madame Patricia Faber commissaire, pour participer à l’exposition «Innovation & Craftsmanship in Metal: Jewelry Artists of Québec» au mois de mai 2012 à la galerie Aaron Faber située à New York.

2. L+®gar+®-Les ins+®parables-email[1]

Y a-t-il des avantages à faire partie d’un collectif?

Je crois sincèrement que l’union a un certain poids. En groupe, on partage des idées, on cherche ensemble des événements auxquels participer, on met nos forces et ressources en commun. La portée n’est pas la même.  Aussi, ce collectif regroupe des joailliers issus de différents milieux et générations, cette diversité ajoute aux échanges.

7. L+®gar+®-Flower power-email[1]4. L+®gar+®-R+®clusion 2-email[1]

Est-ce important pour vous d’exposer dans une galerie locale?

Oui, c’est très important de se faire connaître et reconnaître par son milieu. Sensibiliser les gens à la culture sous toutes ses formes, ça se fait à mon avis, en permettant à la communauté de franchir avec aisance les portes des galeries, des musées,  de tous les lieux à caractère culturel où on y diffuse le travail des artistes. Les joailliers contemporains d’ici travaillent très fort afin d’obtenir une juste reconnaissance. Nous sommes bien conscients qu’une plus grande visibilité favorise la compréhension de notre métier, le dialogue et initie les échanges de tous genres.

 

Est-ce une contrainte de travailler avec un thème imposé?

Absolument pas, personnellement ça me permet d’aller ailleurs, de sortir de ma zone de confort, de m’imprégner d’un sujet, de trouver l’angle d’approche.  Dans le cas de la présente thématique «Transparence», plusieurs avenues pouvaient être abordées, il n’y avait pour ainsi dire, aucune limitation.

6. L+®gar+®-Eros-email[1]

Comment l’avez-vous abordé?

J’ai abordé le sujet en m’interrogeant sur le passage graduel d’un état à un autre, sur le phénomène de transition et de changement. De transparence à translucide et de translucide à opaque, où tracer la ligne? J’ai choisi de fabriquer un collier en y intégrant 3 sortes de pierres différentes afin d’illustrer le propos. Le titre de ma pièce thématique est «Clair-obscur».

 

Quels ont été les défis?

De bien cerner le sujet. De trouver et de garder le fil conducteur, je présente 8 bijoux dont 7 ont été spécifiquement réalisés pour cette exposition. De faire tout le reste en même temps, de respecter les échéanciers

Lynn Légaré

 

 

5. L+®gar+®-Le baiser d'Aphrodite-email[1]

 

 

Créations de Lynn Légaré

Photographies Anthony McLean